Histoire et culture du lac de Garde

Tout le territoire du Lac de Garde a été marqué au cours du temps par de nombreux épisodes historiques importants. De ces événements il porte toujours témoignage.


De nombreux sites historiques sont ouverts au public et visitables en autonomie. Alors que d’autres ne sont accessibles que par des excursions organisées de découverte de l’histoire et de la culture du lac de Garde.


Gardalanding peut organiser des parcours intéressants sur mesure de caractère historique et culturel dans les principaux lieux à visiter sur le lac de Garde


Ce type de programmes est idéal pour les amateurs d’histoire, les associations culturelles et les écoles.


Ère préhistorique
Période romaine
Période médiévale
Époque de la Renaissance
Période des Habsbourg
Les grandes guerres du XX siècle

Histoire et culture du lac de Garde

Ère préhistorique

LLe lac de Garde était déjà habité à l’époque de la préhistoire, comme en témoignent d’anciennes gravures rupestres datant de 1500 av. J.-C. En particulier, un bon nombre de gravures est visible sur la rive de Vérone, entre Garda et Malcesine.

Dans la municipalité de Torri del Benaco, dans la localité Brancolino il y a les deux plus connues : Pietra delle Griselle et Pietra dei Cavalieri.

Le Musée du Château Scaligero di Torri del Benaco dédie une salle aux Gravures Rupestres, important symbole de cette époque historique.


D’autres témoignages des civilisations antiques qui s’établirent sur le territoire du lac entre le Néolithique et l’âge du Bronze sont les restes de villages palafittiques préalpins..

La plupart ont été retrouvés sur la rive sud du lac de Garde : le site du Lavagnone di Desenzano et le petit lac du Frassino de Peschiera.

Ces sites ont été inclus avec ceux du reste de l’arc alpin dans la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Beaucoup des restes sont encore submergés, mais des reconstitutions fidèles et des reliques recueillies dans les recherches sont conservés au Musée d’histoire naturelle de Vérone.

Pour en savoir plus sur l’histoire ancienne du lac il y a un musée à Bardolino et le musée de la Pêche et des Traditions lacustres à Peschiera del Garda.

Un voyage dans l’histoire et la culture pour une expérience authentique dans les plus beaux endroits à visiter sur le lac de Garde


Histoire et culture du lac de Garde
Credits: Stefano Valeri

Période romaine

Vérone porte en particulier trace de l’époque romaine, qui après Rome est l’une des villes italiennes avec plus de pièces visibles. Tout d’abord le symbole de la ville, l’Arena, amphithéâtre du Ier siècle après J.C. utilisé à l’époque pour les combats de gladiateurs. L’arène est visitable et toujours en usage pour la saison estivale de l’opéra et de grands concerts.

VVérone eut une grande importance déjà à cette époque en se trouvant au carrefour des rues Postumia, Gallica et Augusta. Il suffit de se promener dans le centre pour admirer ce musée à ciel ouvert entre les rues pavées, l’arc des Gavi et Porta Leoni. Près du Théâtre Romain, au Musée archéologique, sont conservés de nombreux objets trouvés dans la ville, des mosaïques aux objets d’usage courant.


À son égal Brescia conserve de nombreuses traces de ce qui a été l’une des périodes historiques et culturelles les plus importantes de la ville. En particulier, on peut visiter le grand parc archéologique de Brescia romaine, avec le Capitolium et le forum romain, patrimoine de l’Unesco depuis 2011.


L’importante voie de communication qui reliait Milan à Brescia et Vérone (La Via Gallica) traversait le territoire du Bas-Lac. Les Romains sont donc arrivés jusqu’aux côtes du Garda, en réalisant des constructions imposantes et en laissant des traces.

A Sirmione, vous pouvez visiter les grottes de Catulle, les restes d’une villa romaine grandiose ainsi que le site archéologique le plus étendu du nord de l’Italie.

Une autre villa dont les splendides mosaïques représentant des scènes de chasse, pêche et vie paysanne sont parfaitement préservées se trouve à Desenzano. On pense que la villa appartenait au frère de l’empereur Magnèce : Decentius, d’où le nom de la ville. A Desenzano domine le paysage son imposant Château, qui remonte lui aussi à l’époque romaine puis reconstruit au XI siècle.


La Via Gallica traversait aussi Peschiera del Garda, à l’époque appelée Arilica, d’où encore aujourd’hui sont nommés ses citoyens appelés "Arilicensi".

À l’intérieur du Bastion Cantarane, il est encore possible de voir des restes d’une des deux tours romaines qui soutenaient un pont, seul passage sur le fleuve Mincio. Cela rendait la ville, située sur la rue, un point pivot de contrôle des transits.


N’oublions pas non plus le territoire de la Valpolicella à travers lequel passait la via Augusta vers le Brenner. Récemment a été mis au jour une mosaïque romaine parfaitement conservée sous un vignoble peu en dehors de Negrar. Témoignage d’une zone riche en établissements romains avec villas, villages et caves.

En effet, déjà à l’époque romaine dans ce territoire était cultivé la vigne et produit du vin à partir de raisins passerillés, ancêtre de l’actuel célèbre Amarone.

Découvrez l’histoire et la culture des lieux que vous visitez sur le lac de Garde avec une expérience sur mesure.


Histoire et culture du lac de Garde
Credits: Niels Keekstra

Période médiévale

La période médiévale est une des époques qui a laissé de manière très évidente la marque sur tout le territoire de Vérone et du Lac de Garde.

En particulier, après l’an 1000, à l’époque des seigneuries, trois familles ont laissé des structures architecturales défensives de grande valeur et très appréciées : Scala, Visconti et Gonzaga.

Famille de la Scala

Vérone et le lac de la moitié de 1200 à la fin de 1300 ont été gouvernés par la famille de la Scala. L’histoire du lac de Garde est pour une longue période liée à cette famille.


En peu de temps, ils deviennent l’une des plus puissantes seigneuries d’Italie et réalisent plusieurs ouvrages défensifs pour protéger leurs territoires.

Voici donc que dans les principales villes du lac se trouvent de majestueux exemples de forteresses médiévales avec tours, donjon et murs crénelés.

Nous parlons de la ville fortifiée de Lazise, la forteresse de Peschiera del Garda et le château de la péninsule de Sirmione. En continuant vers le nord, on trouve les châteaux de Torri del Benaco et de Malcesine.

Un système défensif sud-occidental fut également mis en place à l’intérieur des terres, aux confins des Visconti et des Gonzague. De ce système font partie les châteaux de Ponti sul Mincio, Monzambano, Villafranca, Soave et Valeggio sul Mincio.


A Vérone domine l’imposant Castelvecchio, le manoir construit au milieu du 1300, et son pont crénelé sur l’Adige.

De cette époque florissante sous la famille Scala dans la ville, restent aussi des églises et des monuments comme la fontaine de Madonna Verona, la tour des Lamberts, et la Tour du Gardello. Dans le centre historique, vous pourrez admirer le palais Scaligero, la résidence de la seigneurie et les caractéristiques Arche scaligere, les tombes monumentales réalisées dans le style gothique italien.

La seigneurie des Visconti et des Gonzague

Avec la fin de la seigneurie scaligera, vers la fin de 1300 commence pour Vérone le domaine Visconteo.

La seigneurie exploite pour le contrôle du territoire et le maintien de son pouvoir beaucoup des forteresses et des remparts réalisés par les Scaligeri en les renforçant. En particulier, on leur doit la réalisation de Castel San Pietro et de Castel San Felice, construits sur les collines adossées à la ville de Vérone.

Dans le territoire du Lac, il reste leur trace à Castelnuovo avec la Torre Viscontea et à la Rocca di Lonato. Une autre de leurs œuvres fut le pont-barrage de Borghetto sul Mincio, conçu pour dévier le cours du Mincio et priver Mantoue du cours d’eau qui alimentait les lacs. L’objectif était de parvenir à s’emparer de Mantoue, centre de la prestigieuse famille des Gonzague. Mais la famille maintint sa domination sur la ville jusqu’en 1700.


Histoire et culture du lac de Garde
Credits: Franco Lanfredi

Époque de la Renaissance

La Renaissance à Vérone et sur le lac de Garde fut marquée par la domination de la Sérénissime République de Venise.

Ce domaine qui dure près de quatre cents ans apporte la stabilité et la sécurité sur le territoire et un bien-être généralisé qui en résulte.

À cette époque historique sur le lac de Garde, de grands palais nobles et de nouvelles fortifications imposantes furent construits pour contrer l’utilisation de nouveaux instruments d’attaque et de percée.


Parmi les œuvres les plus imposantes que les Vénitiens réalisèrent sur le Lac de Garde il y a sans doute la forteresse de Peschiera del Garda. Le complexe de forme pentagonale placé dans un point stratégique pour le contrôle du bassin d’eau. De leur réalisation sont aussi les deux portes d’accès, Porta Verona et Porta Brescia et le Pont des Voltoni qui traverse le Canal di Mezzo.


À Vérone, les Vénitiens ont construit les portes monumentales de style Renaissance et dans le même style ont fait la façade du Palazzo del Capitano et la Loggia del Consiglio.

Parmi les palais de la Renaissance, citons le palais Maffei, le palais de la Grande Garde et le palais Carlotti.

Sur le territoire de la province se répand la mode de la villa vénitienne. Villa Mosconi Bertani, Villa Santa Sofia et Villa della Torre, en sont quelques exemples dans Valpolicella. Tandis que Villa Guarienti domine le lac de la magnifique Punta San Vigilio à Garde.


La ville de Mantoue sous la domination des Gonzague devint l’une des capitales les plus prestigieuses de la Renaissance italienne.

Les Gonzague furent parmi les principaux mécènes de l’époque et firent de Mantoue une des villes les plus en vue et un des plus grands centres d’art.

La famille accueille à sa cour plusieurs intellectuels éminents, qui laissent une empreinte indélébile dans l’architecture de la ville.

On leur doit le Palais Ducal avec la célèbre Chambre des Époux, les églises de San Sebastiano et de Sant’ Andrea et le Palais Te.


Forte Ardietti
Credits: M. Pavioli

Période des Habsbourg

Dans la période de la domination des Habsbourg de 1800 à Vérone et dans tout le territoire environnant furent réalisés de grandioses travaux militaires.

L’empire construit des murs, des bastions, des forteresses, des casernes et des bâtiments logistiques. La visite de ces sites permet de comprendre la stratégie militaire organisée et efficace qui le caractérise.


Les murs de la ville, l’hôpital militaire autrichien, l’Arsenal et la caserne Mastino sont encore bien conservés à Vérone. En montant avec le funiculaire on atteint Castel San Pietro, convertie en caserne par les Autrichiens. Endroit idéal pour avoir le contrôle total du territoire.

Dans les collines de Vérone sont distribuées des tours et des forts autrichiens, d’où le nom Torricelle.


Les fortifications militaires s’étendent également sur tout le territoire du lac de Garde, créant un complexe unique de défense et de contrôle territorial. Quelques-uns des forts encore visibles sont: fort Pape à Peschiera, le fort de Pastrengo, fort Ardietti à Ponti sul Mincio, le fort de Rivoli, le fort de Riva del Garda.


L’Empire institua un "Quadrilatère défensif" qui mettait en communication les forteresses de Peschiera del Garda, Mantoue, Legnago et Vérone. En contrôlant le vaste territoire de la plaine du Pô et en empêchant le transit des troupes ennemies dans la région.


Le territoire autour du bas lac, en particulier Custoza, San Martino et Solferino furent le lieu de batailles tragiques entre Italiens et Autrichiens pendant les guerres d’indépendance. A San Martino il est possible de visiter le complexe monumental réalisé en mémoire de ces batailles du Renaissance qui conserve des vêtements, des armes et d’autres souvenirs de guerre.


Vittoriale degli italiani
Credits: Maria Bosetti - Maria.santiago18 (IG)

Les grandes guerres du XX siècle

L’histoire et la culture de nombreux endroits à visiter sur le lac de Garde est également liée à cette période.

La plupart des structures construites par l’Empire des Habsbourg ont été utilisées pendant les Grandes Guerres pour un usage militaire.


Un bâtiment qui a joué un rôle fondamental pour le sort de la Première Guerre mondiale a été le Palais du Comando di Piazzaforte de Peschiera del Garda. Aujourd’hui connue sous le nom de Palazzina Storica, en 1917 ici se tint le congrès interallié pour décider comment réagir à la défaite de Caporetto.


Le roi Victor-Emmanuel III rencontre les représentants de Grande-Bretagne et de France pour analyser la situation militaire et étudier les contre-mesures nécessaires. A l’intérieur de la Palazzina Storica il y a maintenant un musée qui recueille les témoignages liés à la Grande Guerre : objets, maillots et documents originaux.


Dans le territoire du Lac de Garde, d’autres musées racontent cette période importante des grandes guerres.

Parmi ceux-ci, le Mu.sa de Salò raconte entre ses salles l’identité de la ville, devenue célèbre pour avoir été le siège des bureaux de la République sociale italienne. Fondée par Mussolini en 1943 et également connue sous le nom de République de Salò.

Le musée recueille des armes, des uniformes et raconte sa contribution à l’histoire nationale, en accueillant souvent aussi de nombreuses expositions temporaires sur le sujet.


Dans la partie du lac du Trentin, au pied de montagnes parsemées de fortifications et de tranchées, plusieurs musées et sites historiques font partie du réseau muséale Trentin Grande Guerre. Les musées recueillent des matériaux et des images pour commémorer ces événements qui ont profondément marqué le territoire, la population et le paysage.


Le Vittoriale degli Italiani à Gardone Riviera est unique en son genre.

Un complexe de bâtiments, jardins, cours d’eau et un magnifique théâtre en plein air. Construit à partir de 1921, par le poète Gabriele d’Annunzio avec l’aide de l’architecte Gian Carlo Maroni.

La maison-musée fut réalisée en mémoire de la vie inimitable de ce poète-soldat et de ses exploits pendant la Première Guerre mondiale.

Il y a de multiples chemins pour découvrir les points d’intérêt de toutes ces époques. Pour cela, il est nécessaire de compter sur notre expert de l’histoire et de la culture du lac de Garde. Avec lui, vous pourrez élaborer des itinéraires qui vous permettront de profiter au mieux de cet inestimable patrimoine. Pour une expérience complète parmi les lieux les plus importants à visiter sur le lac de Garde.